Description et objectifs

Águilas perdiceras liberadas en Madrid

Le présent projet a pour objectif la restauration des populations  d’Aigle de Bonelli (Hieraaetus fasciatus ou Aquila fasciata) grâce aux efforts conjoints de plusieurs Programmes de Restauration portant sur différentes populations d’Aigle de Bonelli localisées dans la Péninsule Ibérique et les Baléares. La récupération de cette espèce sera menée à bien d’une part par le renforcement des populations des provinces de Madrid, Navarre et Alava, ainsi que par sa réintroduction à Majorque. Cette espèce est inscrite à l’Annexe I de la Directive Oiseaux 2009/147/EC  de l’Union Européenne et aux annexes II des Conventions de Bern, Bonn et CITES, avec différents degrés de protection au niveau européen, national et régional.

C’est la première fois qu’un programme qui établit des mesures spécifiques de conservation se déroule à l’attention de diverses populations souches. Le programme considère la métapopulation  de la zone nord-ouest méditerranéenne d’Espagne et du sud de la France comme une population unique et cherche à approfondir l’étude des relations des différents noyaux qui la composent. L’Espagne abrite 65 % de la population européenne, aussi la consolidation de l’espèce dans cette zone est indispensable pour maintenir le niveau de population en Europe, et c’est aussi pourquoi les résultats doivent être exportés vers d’autres régions.

Pour parvenir à cet objectif, il est nécessaire de mettre en marche des objectifs spécifiques tels que :

  • Réduire le nombre de percussions et d’électrocutions avec le réseau électrique dans les zones où ce problème est un facteur limitant ainsi que dans les nouvelles aires identifiées comme telle.
  • Créer des habitats favorables dans les nouvelles zones de nidification en éliminant les dangers et les dérangements, en prévenant suffisamment à l’avance les modifications importantes, et en maintenant puis renforçant les ressources d’espèces-proies.
  • Maintenir un stock international de couples reproducteurs captifs pour optimiser la fourniture de jeunes oiseaux à libérer et maintenir la variabilité génétique.

A cette fin, un consortium comprenant les différents aspects de la restauration de cette espèce a été créé : les administrations publiques des quatre régions où est mise en œuvre la récupération de l’espèce (Navarre, Baléares, Alava et Madrid), les deux uniques centre européens d’élevage en captivité de l’Aigle de Bonelli (GREFA et LPO), et l’Andalousie (principale réserve de cette espèce au niveau européen).

Share

Layman's Report. Descargalo en tu idioma

Layman's Report

Suivi des individus libérés

 Seguimiento de ejemplares liberados

Photo News

lifebonelli newsletter fra